Rencontre avec Laurent Maugoust, architecte du renouveau de La Palmeraie, Marrakech

Laurent Maugoust

Laurent Maugoust

Crédit : Mylène Comte

C’est au cœur de l’ancienne cité impériale marocaine, de sa vie artisanale et de sa culture colorée que Laurent Maugoust a puisé ses inspirations pour la rénovation de l’architecture de Club Med Marrakech la Palmeraie.

Le Club Med Marrakech La Palmeraie fait peau neuve. Et c’est l’architecte d’intérieur et décorateur, Laurent Maugoust qui met son savoir-faire et sa sensibilité au service de l’élégance et du confort du Resort en prenant les rênes de sa rénovation. Là-bas, les espaces rénovés font la part belle au style traditionnel avec quelques touches contemporaines et décalées. Entre le restaurant de spécialités et le nouveau bar en rooftop, le voyage est autant gustatif que visuel ! Le designer, spécialisé dans les hôtels et resorts de luxe, a pris le temps de nous livrer ses inspirations et ses motivations autour de ce beau projet

Quels sont les espaces que vous avez transformés à la Palmeraie ?
« Nous avons travaillé sur une rénovation complète du restaurant de spécialités traditionnelles El Kebir et sa terrasse. Ceci-dit, nous n’avons pas uniquement réimaginé l’existant, nous avons valorisé le restaurant et sa terrasse avec une relecture traditionnelle au niveau architectural et nous l’avons déployé en créant deux jardins d’hiver. Il y a également en ce moment la création du bar, le Café Maure. Ce rooftop se situe au cœur du Resort et a été pensé comme un lieu un peu secret, une destination dans la destination, dans lequel on viendra prendre un cocktail tout en profitant de la vue sur l’Atlas et sur tout le Club. Dans la continuité nous avons pris en charge la décoration du bar Pacha pour en faire le cœur névralgique du Club. Notre propos était que chaque espace raconte une histoire et crée des souvenirs mémorables. »

Restaurant El Kebir Renovation Design Marrakech
Restaurant El Kebir




On sent une réelle envie de mettre en avant la culture marocaine et son artisanat !
«Oui ! On a beaucoup travaillé avec les artisans locaux, en les impliquant dans toutes les étapes du projet que ce soit pour les sols, les peintures, les Tadelakt, le mobilier, les luminaires. On s’est appuyé sur leur culture, leurs traditions, la culture amazigh est si riche et fascinante. Nous sommes aux portes du désert, la proximité de l’Atlas était très inspirante, chaque paysage est une invitation à l’évasion, il fallait se montrer à la hauteur et on a poussé le curseur un peu plus loin. Le sourcing local était une étape tellement passionnante, le Maroc est une source inépuisable de talent et d’inspiration.»

Avez-vous réussi à concilier votre univers avec la touche Club Med ? Qu’est-ce qui fait selon vous la particularité du Club Med ?
«Tout en restant dans le traditionnel, on a pu apporter de la modernité, en travaillant des aplats de couleurs ou des matériaux, en ajoutant des accessoires originaux. Le mix a bien fonctionné. Pour le rooftop nous avons osé le color block qui donne une force et un mystère au lieu. Nous avons créé des espaces intimes et spectaculaires avec des gloriettes en fer forgé ouvragés par des artisans locaux. Pour y accéder il faut gravir un escalier monumental, qui pourrait dissuader n’importe qui surtout en vacances ;-), nous avons tiré parti de cette contrainte en travaillant sur la lumière, l’éclairage pour susciter l’envie. Cet escalier semble mener vers un ailleurs, il rend l’espace désirable.

Dans le bar Pacha qui est très vaste nous avons eu l’idée de créer des abat jours surdimensionnés inspiré des chapeaux des derviches, beaucoup de lanternes au sol pour accentuer les effets d’ombre à la manière des moucharabieh sur les murs. Des accumulations de suspensions colorées sous la tente du El Kebir pour créer la magie…

Pour moi, la force du Club Med, c’est la convivialité qui transparaît dans son architecture, dans sa décoration, dans son design. Il y règne une ambiance particulière qui donne l’impression d’être dans un cocon. Ce côté à la fois cosy et chic, c’est ce que nous avons voulu retranscrire dans les espaces que nous avons rénovés.»





Café Maure Design Renovation Marrakech
Café Maure

Quelles ont été vos inspirations pour imaginer ces nouveaux espaces ?
«Marrakech, évidemment.  Le site même est sublime. L’idée, était de s’inspirer de l’imaginaire associé à la ville rose, en termes d’architecture et de décoration, tout en apportant de la modernité au projet pour le rendre plus contemporain et tourné vers l’expérience client. Pour le restaurant El Kebir, qui est le lieu le plus typique, on a axé notre travail sur la couleur les matériaux traditionnels tadelak, bejmat, zeliges céramique tamegrout. Dans ce pays tout est plus intense, profond, la vie nocturne est tout à fait différente, c’est un vrai terrain de jeu pour nous, on peut imaginer mille projets en jouant avec la lumière, les tissus, les tentures.

Pour le Café Maure, on s’est promené à Marrakech et on a constaté qu’il y avait de nombreux rooftops assez contemporains dans la Médina. Nous avons donc repris les codes marocains et on les a modernisés. On y trouve des tapis, des coussins, des mélanges de couleurs, de textiles, de matériaux, pour rester dans l’esprit de ce que l’on a observé dans la ville. Mais l’inspiration principale de ce lieu exceptionnel c’est Majorelle. Cet espace était un peu laissé de côté, il nous a immédiatement inspiré, le Club nous a laissé carte blanche pour en faire un lieu magique, c’était une expérience créative très stimulante.»





Bar Pacha Renovation Design Marrakech
Bar Pacha
Restaurant El Kebir Rénové Marrakech
Restaurant El Kebir


Le café Maure est un lieu exceptionnel ! Des petits secrets de fabrication à nous livrer ?
«Le Café Maure a pris sa place sur le rooftop, juste au-dessus du bar principal. Il y avait une espèce de plénitude dans cet espace que l’on souhaitait garder. On en a fait un espace semi-ouvert, avec différents types d’assises, des grands canapés, des coussins, des tapis, des fauteuils, des poufs. C’est un espace privilégié qui propose une expérience différente de ce à quoi on est habitué. On peut déguster un cocktail en profitant de la vue sur l’Atlas, partager un plateau de spécialités en admirant la Palmeraie. Le Café Maure est un bar dans lequel on aime rester, avec une décoration raffinée et une atmosphère détendue.»

Avez-vous un coup de cœur ? Un endroit que vous préférez dans le Resort ?
«Justement, c’est le Café Maure. J’ai envie de m’y installer, de boire un cocktail, de regarder le soleil se coucher, d’y passer toute la soirée. J’aime aussi beaucoup les espaces autour du Riad qui sont comme une oasis de verdure avec des bassins, des cactus. C’est un monde à part.»

Une petite indiscrétion sur les derniers espaces à rénover ?

«Le bar Pacha, qui est en cours de rénovation, sera beaucoup plus cosy et chic. On a retravaillé complètement le bar en zellige traditionnel avec du laiton. On a créé des alcôves, joué avec des tissus, des voilages, des gros lustres. On est dans quelque chose de traditionnel, mais plus contemporain et plus haut de gamme.» 

 

Découvrez également les secrets de construction du resort de la Rosière dans les Alpes !

Découvrez le Club Med Marrakech La Palmeraie