4 méthodes pour appliquer l’Éducation Positive au quotidien

L’Éducation Positive, vous connaissez ? C’est simple, c’est une discipline qui consiste à préparer les enfants à l’avenir en cultivant le bonheur et la bienveillance comme valeurs fondatrices. Celle-ci les aide donc à développer leurs compétences psychosociales et leur capacité au bien-être. Une tâche aussi ambitieuse que capitale qui repose sur des méthodes applicables dans la vie de tous les jours. Pour mieux les comprendre, nous avons discuté avec la spécialiste de l’Éducation Positive : la Professeure Ilona Boniwell. Suivez le guide pour découvrir comment en transmettre les bienfaits à vos enfants !

C’est quoi l’Éducation Positive ? 

Apparue au milieu des années 2000, l’Education Positive est une approche de l’éducation des enfants visant à compléter les apprentissages traditionnels de l’école. “L’Éducation Positive est une rencontre entre l’éducation et la psychologie positive – à laquelle elle est très liée – qui est apparue à la fin des années 1990. Il s’agit donc en fait d’appliquer cette psychologie positive, qui est la science de toutes les bonnes choses de la vie mais vues par le prisme scientifique, aux enfants”, explique Ilona Boniwell. Elle poursuit : “Lorsque les psychologues ont commencé à observer l’école dans ce but, ils ont constaté que les enfants apprenaient plein de choses, les disciplines que nous connaissons tous – les maths, les langues, la chimie, etc. – mais qu’on ne leur enseignait pas comment mieux affronter la vie, mieux vivre, être heureux, gérer le stress, etc., alors que nous avons les résultats de recherches nécessaires pour cela. On a donc décidé d’appliquer ces réponses à l’éducation des enfants, avec des méthodes amusantes, ludiques, car on ne va pas expliquer la théorie du bonheur à de jeunes enfants, ça ne serait pas efficace.” 

Comme le précise la spécialiste, l’Éducation Positive ne s’oppose toutefois pas à l’éducation classique, elle vient plutôt la compléter. “L’idée n’est pas de s’opposer à ce qu’il y a de bon dans ce qui existe déjà ou à oublier tous les enseignements préexistants. On va plutôt ajouter les choses qui manquent comme le fait de faire des retours d’expérience positifs et concrets aux enfants ou encore de travailler sur l’identification des forces de chacun d’entre eux”, modère-t-elle. 

Education Positive Mini Jeu Enfant Découverte
Education Positive Mini Atelier de fresque collaborative Amy Jones

3. Identifier les forces de son enfant grâce à l’Éducation Positive

Autre base dans l’Éducation Positive : le fait d’identifier les forces particulières de chaque enfant. “Les parents sont particulièrement bien placés pour observer et identifier les forces de leurs enfants. Dans le cadre de la vie quotidienne, ils sont les seuls à les observer dans des situations suffisamment différentes pour découvrir ce en quoi leur enfant est unique, ce qu’il fait mieux que les autres”, détaille Ilona Boniwell. Cette façon d’identifier les forces est tellement importante que la spécialiste de l’Éducation Positive s’en est aussi servie dans certaines activités qu’elle a développées pour le Mini Club Med +. “Nous avons notamment mis en place un rituel via lequel les GO, les gentils organisateurs, peuvent aider les enfants à identifier leurs forces. Il y a des bracelets pour chacune des six forces autour desquelles nous travaillons — créativité, courage, cœur, coopération, célébration et confiance en soi —  que les enfants se voient remettre par les GO lorsqu’ils réalisent quelque chose qui y correspond. Cela s’accompagne d’un court feedback”, explique Ilona Boniwell. Un système qui peut être mis en place dans toutes les familles, à condition de l’adapter un peu, évidemment. 

Education positive Mini Club Med +


“Les activités sont très variées. Par exemple, il y a des rituels comme “Bonjour, enchanté !” dans laquelle les enfants, lorsqu’ils arrivent, touchent l’un des dessins d’une grande fresque pour indiquer aux GO la façon dont ils veulent dire bonjour, en faisant un câlin, un check, ou autre. Cela développe notamment leur autonomie.

Dans une autre activité, “La fabrique du bonheur”, ils créent un objet puis doivent l’offrir à quelqu’un qui ne fait pas partie de leur entourage, ni les parents, ni les copains, ni les frères et sœurs. L’idée de cette activité est de créer de la connexion avec les autres et de renforcer son sentiment de communauté.”

Dans un tout autre registre, l’activité “Acrobates de lettres”, où les enfants doivent collaborer pour former des lettres, puis des mots, avec leurs corps.

Et ce n’est pas tout puisque les enfants peuvent aussi faire un parcours du combattant mais dans lequel on doit protéger une petite figure réalisée dans un bâton d’esquimau.

Vous l’aurez compris, ces activités font travailler toutes les forces des enfants afin qu’ils développent les outils pour être plus heureux dans la vie. Si, elles ne sont pas toutes transposables dans le quotidien, elles constituent malgré tout une excellente base et une jolie inspiration pour appliquer l’Éducation Positive dans le quotidien.

Education Positive Mini Bienveillance Activité
  1. Amour et limites : les bases de l’Éducation Positive

Contrairement aux clichés qui circulent sur l’Éducation Positive, celle-ci ne consiste pas à dire “oui” à tout ce que demande l’enfant. Au contraire. “Il existe deux grandes tendances au sein de l’Education Positive : l’amour au sens chaleureux du terme et les limites, un équilibre qu’on appelle “warm and boundaries” en anglais. L’idée est donc de mettre des limites très claires mais de le faire avec beaucoup d’empathie, d’amour et de gentillesse”, développe Ilona Boniwell qui spécifie que c’est une question récurrente à propos de l’Éducation Positive. Si des parents sont trop empathiques mais qu’ils n’imposent pas de limites nettes, cela peut conduire à des résultats très négatifs, comme des enfants qui ne supportent plus qu’on leur dise non. A l’inverse, trop de limites mais trop peu de chaleur n’aide pas au développement du bonheur des enfants. 

  1. Le caractère essentiel des échanges dans l’Éducation Positive

Parmi les méthodes utilisées par l’Éducation Positive pour aider les enfants à développer leurs compétences psychosociales, il y a aussi le fait de leur faire des retours sur ce qu’ils réalisent de bien et de positif. Mais celui-ci ne doit pas uniquement mettre en avant ses bons résultats. “En famille, lorsqu’on fait un feedback à un enfant, il ne faut pas seulement le ou la féliciter pour son accomplissement. Il faut encourager l’effort qui a été fourni pour parvenir à cet accomplissement. Il ne suffit pas de dire “Bravo, tu as eu 18/20 en mathématiques, tu es très intelligent”. Cela n’aide pas l’enfant à développer son état d’esprit flexible. Il faut plutôt faire comprendre que ce bon résultat est la conséquence de son effort, de son investissement dans ce qu’il a fait”  et qu’il doit continuer dans cette lancée, détaille la professeure Boniwell, qui insiste sur l’importance de cette notion. 

4. Mettre à profit l’Éducation Positive en vacances

Selon la professeure, les vacances en famille sont le moment idéal pour appliquer ou commencer à appliquer les méthodes de l’Éducation Positive. C’est en effet un contexte où personne ne vient pour apprendre un théorème de mathématiques ou pour faire une dissertation de français. Au contraire, l’esprit des enfants est ouvert à tout autre chose. C’est particulièrement le cas dans les Resorts du Club Med où — au milieu des activités classiques comme le sport, les spectacles, etc. — le Mini Club Med + propose aux enfants 35 activités basées sur l’Éducation Positive, toutes développées par Ilona Boniwell et encadrées par des GO qu’elle a formés. “Ces activités sont séparées en différentes catégories, dont la durée varie. Les plus importantes peuvent prendre une heure tandis que d’autres, comme les activités de transition peuvent ne durer que quelques minutes”, indique la créatrice du programme. 

L’Éducation Positive fait partie de l’expérience des enfants au Club Med

L’Éducation Positive est un programme plein de sens qui va au-delà du simple divertissement. Il s’enrichit de nouvelles activités ludiques pour mettre en pratique les six forces sur lesquelles le Mini Club+ a décidé de se concentrer : la créativité, le courage, le cœur, la coopération, la célébration et la confiance en soi. Autant d’atouts précieux pour découvrir en s’amusant, tisser des liens et apprendre autrement. Le but est de valoriser les enfants en les aidant à s’affirmer dans le collectif tout en développant leur propre personnalité ! 

C’est à cette approche que les GO du Club Med ont été formés par la Professeure Boniwell. Du matériel pédagogique dédié a été mis à leur disposition pour proposer aux enfants des expériences originales et constructives. Faire des enfants d’aujourd’hui des adultes bienveillants et heureux demain, voilà le bel objectif à la clé de l’Éducation Positive. Une ambition qui nous tient à cœur.

Découvrez tous nos resorts qui proposent le Mini Club Med +